Nouvelles et nouveautés

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Exposition Iridescences

22/12/2015 au 21/03/2016
Restaurant L'Iridescence, 12 rue de Belgrade, 38 Grenoble
J’ai le plaisir de vous inviter à découvrir une grande partie de mes nouveaux tableaux, peints cette année, et visibles pendant toute la saison d’hiver au Restaurant L’Iridescence.
 
L’Iridescence, restaurant, mais aussi saladerie, sandwicherie et bar à jus... a été ouvert il y a quelques temps par deux passionnés, Cédric et Jérémie, qui officiaient auparavant à La Corne d’Or à Corenc, adresse bien connue des gourmets. Les deux complices ont pour philosophie d’offrir à des tarifs raisonnables uniquement des produits frais et de qualité préparés avec le savoir faire des grands de la gastronomie. Ils mettent généreusement leurs murs à disposition d’artistes en résonnance avec leurs goûts personnels. Il est bien sûr possible d’entrer juste pour regarder les tableaux, mais pourquoi se priver du plaisir de ravir vos papilles en plus de vos pupilles avec une boisson (oh, ces jus de fruits fraîchement pressés !), une friandise voire un bon repas ?
 
IIridescence,  Iridescences... Vous savez aussi que j’aime particulièrement utiliser les peintures iridescentes pour leurs effets changeants en fonction de la lumière et de l’angle de vue.
 
C’est pourquoi cette exposition s’intitule Iridescences, et a lieu du 22 décembre 2015 au 21 mars 2016, du lundi au samedi de 8 à 17 h.
 
Plus d’informations sur le restaurant :
 
Merci de transmettre cette invitation à vos connaissances,
 
Je vous souhaite de Joyeuses Fêtes, et une très Heureuse Année 2016.
 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Infinitude III

Ce tableau, dont la photo rend mal les couleurs qui se déploient en réalité davantage vers le magenta, le rose, le saumon, que le rouge, se caractérise par plus de mouvement et de précision, avec un tracé relativement nerveux pour les dunes du premier plan, et encore plus de profondeur, une sensation d'immensité plus accentuée grâce à la succession de plans côté terre, et à la courbure plus marquée côté ciel.

Comme si le dynamisme de la lune montante, visible donc au coucher du soleil, transparaissait dans ce tableau. A absolument voir en entier dans la rubrique Peintures, Acryliques.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Infinitude II

A la suite du premier "Infinitude", j'ai eu envie de retravailler ce format inhabituel, tout en hauteur... je vous invite à aller voir la photo du tableau entier dans la rubrique Peintures, Acryliques !

Dans une logique de variations, comme en musique, j'ai décliné "Infinitude" en reprenant les grandes lignes de la composition, les couleurs, mais en modifiant mes choix. En peinture, il y a souvent plusieurs bonnes solutions pour chaque tableau, et je suis souvent frustrée, en en choisissant une, de renoncer aux autres. Le principe des variations permet de matérialiser successivement plusieurs de ces idées, d'explorer concrètement plusieurs chemins possibles en conservant les différents résultats satisfaisants.

Dans ce tableau, je suis davantage dans la douceur, l'intériorité et la suggestion, en accord avec la lune descendante. Couleurs nocturnes hormis la lueur du soleil qui va bientôt se lever, ondulations calmes, fluides et floutées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mystère

Sur le thème du mystère, et plus précisément du mystère de la Femme, portée par la musique pour guitare classique de Léo Brower qui alterne entre tension et violence contemporaines et douceur romantique, j'ai vu, pendant des heures durant, les couleurs et les formes danser sur la toile, créer des merveilles éphémères qui se sont liquéfiées sous les pulvérisations d'eau, ou ont été recouvertes par d'autres couches de peinture. Et peu à peu apparaître un ensemble relativement cohérent, un être d'énergie mouvante s'épanouissant dans un environnement vibratoire, entre terre et ciel, entre matière et lumière...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

FRV—>

Pour commencer, une devinette : quel est le titre du tableau ? 

Des couleurs toutes douces, gentiment acidulées. Des courbes qui s'enroulent. Et des bulles transparentes, irisées d'or ou de nacre, qui naissent d'une étrange planète d'or et d'eau pure, se diffusent en spirale et viennent semer des rêves chez les petits et grands enfants... 

Solution de l'énigme : Effervescence

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sahar-Elle

Dans la lignée de Ruiss-Elle et Vent-Elle, encore une ode à la féminité et aux fées de la Nature.

La surabondance de joyaux des deux précédentes variations fait place à un très sobre semis de brillants, de même que le riche travail de matière façonnée au couteau s'efface au profit d'un fondu doucement modelé avec un pinceau très souple.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Zénétude III

Toujours une prépondérance des lignes horizontales, avec davantage encore de place accordée au sol, de terre et de mer mêlées, par rapport à un ciel réduit. Les lignes courbes des précédents tableaux de la série ont disparu, par contre quelques lignes verticales esquissées à l'horizon suggèrent une ville lointaine et invitent à l'élévation.

Un travail de matière avec des gouttes de résine évoquant les flaques d'eau à marée basse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Zénétude II

Toujours des couleurs pastels, mais dans une gamme plus chaude. Toujours des lignes horizontales qui se courbent vers le zénith pour donner l'éloignement.

Davantage de matière, de textures travaillées en amas de gel ou en projections, quelques brillants en prime...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Zénétude I

Couleurs pastels et lignes horizontales qui se courbent vers le zénith, une impression d'infini, une ambiance sereine... premier tableau d'une  série constituant une étude sous forme de variations sur ce thème très zen.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vent-Elle

Dans la lignée de Ruiss-Elle, un nouveau tableau bijou... Des couleurs douces, gaies, féminines... des cabochons et brillants colorés, des fragments de feuille à dorer apparents sous des galets de verre, comme des émaux... comme si une fée éolienne d'humeur joueuse emportait avec elle les joyaux des montagnes dans le vent chaud de l'été indien... Quel serait son nom ? Vent-Elle ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ruiss-Elle

Un hommage à la féminité, une évocation d'une eau ruisselante, joyaux, reflets, transparences, jeux de lumière... Quel serait le féminin de Ruisseau ? Quel serait le nom de l'ondine qui l'enchanterait ? Ruiss-Elle ?

Voir le tableau en entier et les détails dans la rubrique Peintures, Acryliques !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un-visible

Joie, gaieté, paix, lumière, flamboyance, rayonnement, merveilleux, infini, secret, aquatique, minéral, végétal ... voici les mots clefs à l'origine de ce tableau qui reprend une composition proche de celle d'Incertitude pour une représentation symbolique de l'Un se déployant dans la multiplicité .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Infinitude I

Un format inhabituel, tout en hauteur... je vous invite à aller voir la photo du tableau entier dans la rubrique Acryliques !

Une évocation de l'immensité cosmique, le soleil prêt à apparaître et un fin croissant du lune pour le saluer, un désert, une mer sous ce ciel démesuré...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mi en Sol ou Mi-mosas en Sol-eils

Envie de soleil et de mimosas en fleurs, envie de mer bleue et de montagnes enneigées, envie d'un petit air de musique léger comme un mode de sol, envie de toutes les couleurs de l'arc en ciel... En Vie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Terre des Mages

Ce tableau invite à découvrir un univers lointain, entre nature et culture, terre, ciel et eau... Aux riches tons mordorés de la terre répondent les bleus des constructions à l'architecture audacieuse, cités des Mages qui dialoguent entre eux par le biais de bulles irisées flottant dans l'air, et avec le cosmos par celui des hautes tours-antennes en forme de croissant de lune. Liant terre et pierre, s'étendent les eaux calmes et fécondes de l'océan primordial.